Soirée astronomique au CCF de Gaza

Le Consul Général a inauguré mercredi 17 février au Centre culturel français de Gaza le lancement d’’un programme d’’initiation à l’’astronomie animé par le Professeur Suleiman Baraka, astrophysicien à l’’Université d’’Al-Aqsa de Gaza et spécialiste des vents solaires, qui a mis son télescope à la disposition du public.

Plus d’’une centaine de personnes ont participé à cette soirée astronomique qui s’’est tenue en plein air dans les jardins du CCF.

JPEG

« A Gaza, le ciel reste le seul endroit sans murs ni frontières » a déclaré le Professeur Suleiman Baraka, soulignant la portée symbolique de ce programme d’’initiation à l’’astronomie qui permet d’’observer le ciel malgré le blocus.

JPEG

Le CCF de Gaza accueillera tout au long de l’année les élèves des écoles, les enfants des camps de réfugiés et du centre pour enfants de la Fondation Qattan, ainsi que les adultes curieux d’observer notre univers pour des soirées astronomiques animées par le Professeur Suleiman Baraka. Le télescope se déplacera également dans toute la Bande de Gaza pour permettre au plus grand nombre de profiter de cette initiation à l’astronomie.

JPEG

Docteur en astrophysique à l’Institut d’Astrophysique de Paris, le Professeur Suleiman Baraka a travaillé pour la NASA aux Etats-Unis. Il est rentré à Gaza en janvier 2009 après avoir perdu un fils de dix ans, victime d’un bombardement israélien. Il travaille aujourd’’hui à l’’établissement d’’un centre de recherches spatial à Gaza, dédié à son fils défunt.

JPEG

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le Consul Général a insisté sur le rôle fondamental de la culture scientifique dans l’éveil intellectuel des enfants, surtout pour ceux qui, comme à Gaza, sont soumis à un cloisonnement permanent, avec peu de perspectives d’ouverture sur le monde.

Regardez le reportage vidéo réalisé par l’AFP sur cet évènement :

© AFP

publié le 18/03/2010

haut de la page