Soirée d’hommage à André Chouraqui à la résidence du Consul Général

A l’invitation du Consul Général Alain Rémy s’est tenue une soirée consacrée au grand intellectuel André Chouraqui, disparu il y a juste deux ans.

JPEG

En présence de Madame Annette Chouraqui et des membres de l’Association des Amis d’André Chouraqui, des intellectuels et universitaires de renom ont pris la parole pour évoquer, chacun selon son domaine, la mémoire et le travail de celui qui, pour tous, aura eu une importance considérable : Cyril Aslanov, Francine Kaufman, Fernande Bartfeld, Yohanan Cohen-Yachar, Denis Charbit nous ont donné un avant-goût du contenu de la revue Perspectives et l’envie de découvrir l’homme d’action et de pensée que fut André Chouraqui.

JPEG

Cette soirée, rencontre-signature présidée par le Professeur Jacques Michel, Président de l’Amicale, était en effet organisée à l’occasion de la parution du n°15 de la revue francophone Perspectives de L’université Hébraïque de Jérusalem, consacrée à André Chouraqui et intitulé : "De Aïn-Temouchent à Jérusalem : Hommage à André Chouraqui".

JPEG

D’éclairages en témoignages, d’analyses en perspectives, la complexité de la personnalité et de l’œuvre d’André Chouraqui a pris forme sous les mots choisis, ciselés et précis des orateurs de cette soirée. Ainsi de l’homme dans son siècle jusqu’à « l’amour fort comme la mort » en croisant les difficultés de la traduction, s’est esquissé le portrait d’un homme de conscience universelle, penseur et poète humaniste, et surtout infatigable « lanceur » de passerelles au-delà des clivages. Sa pensée et ses enseignements apparaissent aujourd’hui, à l’aune des défis de la mondialisation, d’une criante actualité.

publié le 09/03/2010

haut de la page