Visite de Monseigneur Michel Sabbah à Paris (9 novembre 2006)

M. Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, a reçu ce 9 novembre Sa Béatitude Monseigneur Michel Sabbah, Patriarche latin de Jérusalem.

Le ministre lui a exprimé sa vive émotion face à la situation tragique vécue par la population palestinienne au cours des derniers jours, notamment à Gaza, et lui a rappelé que la France avait condamné les tirs d’artillerie israéliens dans des zones habitées, contraires au droit international humanitaire.

JPEG - 9 ko
Sa Béatitude Michel Sabbah et Monsieur Philippe Douste-Blazy, Ministre des Affaires Etrangères. Paris, le 9 novembre 2006 (F. de La Mure, MAE)

Le statut de la ville de Jérusalem et la Déclaration commune, adoptée à l’initiative de Monseigneur Michel Sabbah, avec les autres Patriarches et Chefs d’Eglises chrétiennes pour promouvoir un statut spécial pour la ville de Jérusalem, ont également été évoqués.

Le ministre a rappelé que la France et l’Union européenne maintenaient une grande vigilance sur la situation prévalant à Jérusalem. Pour la France, le statut de Jérusalem devra être négocié entre les parties et ne saurait être imposé.

S’agissant de la barrière de sécurité, le ministre a rappelé que, tout en reconnaissant le droit d’Israël à se défendre contre le terrorisme, nous considérions que son tracé devait respecter le droit international et ne devait pas empiéter sur les Territoires palestiniens, ni préjuger d’un règlement final.

La dégradation de la situation humanitaire dans les Territoires palestiniens, sujet de vive préoccupation, a également été abordée. Le ministre a indiqué que l’Union européenne avait augmenté son aide aux Territoires palestiniens en 2006, par l’intermédiaire notamment du Mécanisme international temporaire. La France y contribue de façon substantielle.

(Extrait du Point de presse du porte-parole du 09.11.2006)


Voir aussi : La remise, par le Consul Général de France à Jérusalem des insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur à Mgr Michel Sabbah, le 6 novembre 2006.

publié le 04/07/2011

haut de la page