Visite du projet pilote de Beit Zakarya

Visite du projet pilote de Beit Zakarya dans le Gouvernorat de Bethléem

JPEG

Le lundi 9 juillet 2012, M. Frédéric Desagneaux, Consul Général de France à Jérusalem, M. Maher Ghoneim, ministre des Travaux publics palestinien et Hervé Conan, directeur de l’AFD dans les Territoires palestiniens ont visité le projet pilote mis en œuvre par NDC (NGO Development Center) et visant à tester un mode d’intervention dans les villages situés en zone C. Financé par l’AFD à hauteur de 150 000 $, ce projet se situe à Beit Zkarya (gouvernorat de Bethlehem), un site particulièrement sensible du fait de sa localisation en Zone C en bordure des colonies israéliennes de Gush Etziyon.

JPEG

La méthode d’intervention et la localisation de ce projet sont les fruits de la collaboration entre l’AFD, l’Autorité Palestinienne et NDC, partenaire de l’AFD pour le programme d’appui aux ONG palestiniennes. Le projet réunit deux composantes complémentaires qui permettent de répondre au mieux aux besoins des habitants et aux objectifs définis dans le contexte spécifique de la Zone C. NDC se charge du suivi de la mise en œuvre des deux composantes de ce projet pilote.

JPEG

La première composante du projet est mise en place par l’ONG Riwaq et vise à renforcer les conditions de vie des familles marginalisées à travers la réhabilitation de l’habitat et en particulier l’amélioration des conditions d’hygiène des maisons anciennes, première demande des habitants : 12 maisons habitées par près de 100 personnes seront ainsi réhabilitées d’ici fin septembre dans le village de Beit Zkarya. Du fait du contexte spécifique des villages en zone C, ce projet n’intègre pas d’extension des habitations qui requière l’obtention d’un permis de construite de l’administration civile israélienne, processus long et très incertain. Si les améliorations techniques sont similaires pour chaque habitation (ventilation, isolation,..), chaque réhabilitation fait l’objet d’un dialogue avec la famille pour définir « son projet d’amélioration » interne (séparation des espaces de vie, cuisine, sanitaire,….). Les travaux sont majoritairement réalisés par des habitants du village sous la conduite d’un expert de l’ONG Riwaq.

JPEG

Le deuxième objectif du projet est de développer les capacités et les savoirs faire des femmes du village pour leur permettre d’avoir un impact social et économique dans leurs familles. Ces formations sont mise en œuvre par l’ONG YMCA de Jérusalem Est. Elles portent sur l’agriculture, les soins de première urgence, la gestion de petits projets générateurs de revenus,…. Une quarantaine de femmes ont ainsi bénéficié du programme de 10 formations qui vise à permettre une amélioration qualitative et durable des conditions de vie des habitants.

JPEG

Cette intervention permet actuellement de tester des méthodes de mise en œuvre de projets en zone sensible et de dégager des enseignements qui permettent d’alimenter la réflexion en cours de l’Agence sur les programmes d’interventions efficaces et adaptées à la Zone C.

JPEG

publié le 15/02/2013

haut de la page